Dans cet article, découvrez tout ce qu’il faut savoir sur cette matière très utilisée dans la confection de chaussettes.

Origine, matière, procédé de fabrication : Qu’est-ce que le fil d’Ecosse ?

Ses origines :

Contrairement à ce que son nom évoque, le fil d’Écosse ne vient pas d’Écosse à proprement parler. Mais son procédé de fabrication, lui, à ses origines dans ce pays, puisque c’est John Mercer, fils d’un tisserand écossais, qui fait sa découverte en 1844.

Matière première utilisée :

La matière première utilisée pour concevoir le fil d’Écosse est tout simplement… du coton ! Mais pas n’importe lequel : le fil d’Écosse est tissé à partir de fibres de coton de qualité supérieure. Elles mesurent au minimum 3.5 centimètres afin d’être extrêmement solides, et doivent être d’un blanc immaculé afin d’obtenir une teinture de qualité et d’éviter les lavages préalables qui pourraient les abîmer.

Procédé de fabrication :

C’est donc John Mercer qui a mis au point, un peu par hasard, le procédé de fabrication du fil d’Écosse. Alors qu’il vient de filtrer de la soude caustique à travers un tissu de coton dans l’atelier de son père, il s’aperçoit que les propriétés du tissu ayant servi de filtre ont changé : il est devenu plus lisse, plus soyeux, plus souple et plus solide. John Mercer vient de mettre au monde la “mercerisation”: la soude caustique fait gonfler la fibre de coton, modifiant sa forme pour la rendre cylindrique, et optimisant ainsi la régularité et l'uniformité du fil.

Toutefois sa découverte apportera aussi un inconvénient : dans le même temps, il s'aperçoit que le procédé rétrécit la fibre. Il faudra alors attendre qu’Horace A. Lowe résolve ce problème quelques années plus tard, en découvrant qu’il faut humidifier les fibres, puis les étirer pendant l’ajout de la soude caustique pour qu’elles ne rétrécissent pas.

Utilisation du fil d’Ecosse

Ce traitement préalable de la fibre ayant un coût, on retrouve souvent le fil d’Écosse dans les textiles de grande qualité. Gage d’élégance, il entre fréquemment dans la composition des vêtements de ville haut de gamme. Certains peuvent même s’offrir le luxe de porter des textiles ayant subi une double mercerisation, qui consiste à appliquer le procédé de mercerisation sur la matière première, puis sur le produit fini.

Mais auparavant réservé exclusivement à la haute société, on retrouve aujourd’hui une large gamme de textiles composés de fil d’Écosse accessible à tous, notamment dans nos tiroirs à chaussettes !

Quels sont les avantages du fil d’Écosse ?

Sa solidité

Nous l’avons dit plus haut, la mercerisation rend la fibre de coton plus résistante. Grâce à cette matière, les chaussettes sont donc moins susceptibles de filer et de se trouer.

Son élasticité

Grâce à l’élasticité naturelle du fil d'Écosse, les chaussettes confectionnées avec cette matière offrent un maintien non compressif efficace.

Sa finesse

Le tricotage des chaussettes en fil d’Écosse est généralement réalisé sur des machines dotées de centaines d’aiguilles. C’est la finesse de ce tricotage qui vous offre une sensation de seconde peau lorsque vous portez ce type de chaussette.

Sa douceur

Nous l’avons vu plus haut, la mercerisation rend la fibre de coton parfaitement cylindrique et lisse. Ainsi, les chaussettes en fil d’Écosse sont très douces et n’irritent pas la peau, offrant un confort certain.

Un look soyeux

Grâce à l'absence totale d'aspérités sur les fibres de coton mercerisées, les chaussettes en fil d’Écosse offrent un aspect légèrement brillant et soyeux.

Des couleurs à toute épreuve

La sélection de fibres de coton parfaitement blanches pour confectionner le fil d’Écosse permet de créer des produits textiles qui tiennent parfaitement la teinture : lavage après lavage, les couleurs restent les mêmes.

Thermorégulante et respirante

Cette matière, à l’image du lin, est également thermorégulante et respirante : elle permet de réguler la chaleur et ainsi de réduire le phénomène de transpiration. Et grâce à sa finesse, vos pieds respirent plus facilement.

Quels sont les inconvénients du fil d’Écosse ?

Son coût

Les pièces de textiles confectionnées en fil d’Écosse sont un peu plus onéreuses que celles en coton simple, certes. Mais leur coût va de pair avec l’ensemble des avantages que cette matière apporte. Vous ne regretterez pas l’investissement !

Quelles différences entre les chaussettes en coton et celles en

Quelles différences entre les chaussettes en coton et celles en fil d’Écosse ?

Chaussettes en fil d’Écosse ou chaussettes en coton ? Vous hésitez encore ? Pour vous aider à faire votre choix, la première grande différence entre ces deux matières est l’apparence. Le coton offre un aspect assez mat. Le fil d’Écosse est d’apparence brillante et soyeuse. Il est aussi doux au toucher. Ensuite, vient la finesse du fil d’Écosse qui vous offre des chaussettes élégantes plutôt que sportswear.

Vous n’avez plus qu’à !